Archives de la page d'introduction de

Pierre Dépôt, riverain du Lac Bowker

 

Vos commentires à:
info@lacbowker.org
 
 
 

 

Agrandissement du Parc du Mont-Orford - Québec achètera des terrains en partie dévastés (articles de La Presse et du Devoir du 19 avril 2006)

 
Voir le Téléjournal du 18 avril 2006
  • Le mardi 18 avril 2006
    Point de presse de M. Claude Béchard, ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs
Visionner Télécharger
  • Le mardi 18 avril 2006
    Conférence de presse de M. Stéphane Bergeron, député de Verchères
    Dévoilement de nouveaux faits troublants à l'égard du projet du gouvernement Charest de privatiser le Mont-Orford
Visionner Télécharger
MAISONNEUVE EN DIRECT,
14 avril 2006

 

 
Le Devoir, 18 mars 2006
Orford: la superficie doublera d'ici 15 jours
Québec sera bientôt prêt à acheter 5700 hectares d'un exploitant forestier
 
Cyberpresse, 18 mars 2006
L'avenir du parc est entre les mains de trois grands propriétaires
 
Le Devoir, 11 mars 2006
Orford: la transaction était illégale
Le gouvernement Charest devra recourir à une loi spéciale pour contourner les lois sur les parcs et les terres publiques
 
Cyberpresse, 10 mars 2006
Charest doit faire marche arrière
 
Le Devoir, 9 mars 2006 Orford: priorité à l'argent
 
La perte du hall d'entrée du Parc national du Mont-Orford ne compensera pas le gain d'un hypothétique agrandissement.
Le Devoir, 7 mars 2006 - Béchard vendra le mont Orford aux promoteurs
Les profits serviront à agrandir le parc national
 
7 octobre 2005 - L'approche du Québec (point 3.3.2 de la page 27 du bilan annuel 2003-2004 de la mise en oeuvre de la Politique nationale de l'eau) va à l'encontre de celles des provinces maritimes en matière de protection des bassins hydrographiques d'approvisionnement en eau potable, en ne reconnaissant que l'encadrement légal général disponible, et que la mise en oeuvre du plan repose essentiellement sur le pouvoir d'intervention et de réglementation des municipalités, sur des ententes intermunicipales et la ratification de schémas d'aménagement par les MRC, et sur le volontariat des intervenants locaux. Pourtant un Rapport d'enquête sur l'application de la politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables par les municipalités, révèle que 85% d'entre elles n'ont pas adopté la réglementation prévue
 
Article connexe dans Le Devoir du 22 mars 2005 - Québec souhaite confier plus de responsabilités aux municipalités - La protection des écosystèmes aquatiques est une vraie passoire. Environ 85 % des municipalités n'ont pas adopté la réglementation prévue
 
14 juin 2005 - Los Angeles Times
Up in smoke - California's boating craze comes with a high emission of fumes
 
 
 
 
 
 

20 mai 2005 - Mémoire de l'Association des propriétaires riverains du lac Bowker, présenté à la ministre déléguée aux Transports, Mme Julie Boulet, dans le cadre de la consultation publique sur les véhicules hors route

 

Le Devoir - 20 mai 2005
Contrôler la puissance, la vitesse et les moteurs de VHR

 

 

 

Mémoire de Pierre Dépôt présenté au Ministre de l’Environnement et des Parcs, M. Thomas J. Mulcair, dans le cadre de la Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec

 

 

 

 

23 mars 2005 - Rapport du BAPE concluant que l'échange de terrains projeté au Parc national du Mont-Orford constitue une menace pour son intégrité écologique - Communiqué de presse

Mémoire de l'Association des propriétaires riverains du lac Bowker (Addenda au mémoire, Annexe au mémoire)

Mémoire de Pierre Dépôt présenté au BAPE, portant sur le lien entre la couverture forestière des aires protégées et la qualité de l'approvisionnement en eau potable

 Pétition en faveur de l’intégrité territoriale
et écologique du Parc national du Mont-Orford

4 décembre 2004 - Jugement sur l'interdiction des motoneiges sur le Parc linéaire « PETIT TRAIN DU NORD »

Tahoe Daily Tribune - 13 septembre 2004

Boat engine ban reduces pollution


 

Le Devoir - 28 juin 2004
 La guerre contre les gros VUS s'engage aux États-Unis et en Europe

Le Devoir - vendredi 26 mars 2004
Un développement dépassé des parcs nationaux
Jean Charest devrait appliquer au Québec les politiques de conservation qu'il défendait à Ottawa

Projet immobilier au parc national du Mont-Orford
L’amputation du parc va à l’encontre des opinions exprimées par la population (Communiqué et revue de presse de notre conférence du 11 mars 2004)

Le Devoir - 9 janvier 2004
Nature: La motoneige aveugle les gouvernements

 

 

Rapport de la vérificatrice générale - 10 décembre 2003 - Le gouvernement du Québec doit prioriser les engagements gouvernementaux 18 et 54 dans la mise en oeuvre de la politique nationale de l'eau: «Chapitre 3, page 71 - 3.115 Malgré tout, la nécessité d’agir rapidement à l’égard de certains engagements est reconnue dans la politique.(...) De même, on prévoit, d’ici 2004, préparer une stratégie de protection des sources servant à capter l’eau de surface à des fins d’eau potable; (...)»

Le Sénat adopte le projet de Loi S-10 contre les motomarines (PDF) - 4 novembre 2003
The Globe and Mail - 8 novembre 2003 - Cottagers win against Sea-Doos

Projet de développement immobilier au parc national du Mont-Orford - 3 novembre 2003
Le Conseil régional de l’environnement de l’Estrie (CREE), le Regroupement national des Conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ), les Amis du parc du Mont-Orford, ainsi que l’Union québécoise pour la conservation de la nature (UQCN), maintiennent leur opposition à l’échange de terrains et réclament des audiences du BAPE

Projet de Loi S-10 sur l'interdiction des motomarines - Témoignage du 16 septembre 2003

L'homme d'affaire ontarien Todd Lucier démontre que ce type de loisir motorisé bruyant et polluant compromet le développement de l'industrie Écotouristique

Lien vers le site de son entreprise Northern Edge Algonquin Inc.

Conseil général du parti Libéral du Québec - 14 septembre 2003
Environnement, Résolution 20
Projet de « LOI DE L’ASSAINISSEMENT DE L’EAU DU QUÉBEC »
ADOPTÉE TELLE QUE PROPOSÉE

La Tribune - 9 septembre 2003
Des motoneiges 2004 encore plus polluantes

Voici l'alternative écologique au wakeboard (le bateau à vague n'est plus nécessaire, puisque le vent permet les sauts acrobatiques):
Le kiteboarding, ou la planche à cerf-volant
!!!!

(voir aussi ce vidéo de démonstration avec Windows Media Player)

La Tribune - Cyberpresse, 22 août 2003
Quand le wakeboard tombe sur les nerfs...

(texte d'origine)

Le Devoir - 26 août 2003
Parcs publics - La tranquillité, dites-vous?

Canada.com, 21 juillet 2003
Cleaner four-stroke motors gaining, but jet-skis still use polluting engines

Allocution de M. Russell Long au Commonwealth Club of California
de San Francisco, le 6 Mai 2003
, à propos du combat historique que mène l'organisme californien Bluewater Network, dont il est le directeur exécutif, contre la pollution des moteurs deux temps

Le Nouvelliste, 11 juillet 2003
Société distincte par le bruit

La Tribune, 3 juin 2003

Non à l'amputation du parc du Mont-Orford

Le Devoir, 30 mai 2003

Le projet de loi fédéral S-10 a pour objectif de permettre aux riverains de lacs de faire interdire l'usage des motomarines

La motomarine en procès

 

Mémoire contre la motomarine présenté devant le Sénat du Canada le 13 mai 2003

 

Délibérations du comité sénatorial permanent de
l'Énergie, de l'environnement et des ressources naturelles, le 13 mai 2003

(voir cette page web pour de plus amples informations dans ce dossier)

La Tribune, 16 mai 2003

Politique nationale de l'eau: c'est le temps de passer à l'action

 

Le Devoir, 4 avril 2003

Le dossier noir des motoneiges

La Tribune, 28 mars 2003

La conquête de l'or noir

La Tribune, 15 mars 2003

Non aux rassemblements polluants

Le Journal de Montréal, 17 février 2003

Les bateaux à moteur dans la mire des riverains

Billings Gazette, 11 février 2003

Park urged to issue air warnings

The New York Times, 30 janvier 2003

Report Concludes Snowmobile Ban Is Best for Parks

L'EPA poursuivie en justice

Les normes antipollution pour les véhicules récréatifs sont jugées trop timides

Le Soleil, Actualités, samedi 14 décembre 2002, p. A8

Motoneige : pas une activité écotouristique, selon Richard Legendre

Éditorial de La Presse, samedi 14 décembre 2002

Ô nuit de paix!

(éditorial à propos du cauchemar que représentent les motoneiges et les motomarines)

La Tribune, Jeudi 12 décembre 2002, section Opinions

La fumée bleue rapporte des billets verts au parc Yellowstone

Le Soleil, Actualités, samedi 7 décembre 2002, p. A4

Haro sur les moteurs à deux temps

D'ici quatre ans, Québec entend éliminer les motoneiges et les motomarines polluantes

Le gouvernement du Québec s'engage à protéger les lacs réservoirs d'eau potable

Voir les pages 46 et 79 de la version intégrale de la Politique nationale de l'eau du Québec

 

La Tribune, Jeudi 28 novembre 2002:

L'Estrie contribue à la Politique de l'eau

 

Le Devoir, édition du 18 octobre 2002:

Les VTT, progrès ou nuisance?

Caught in the Treads: Unethical Advertising in the ATV Industry

 

Cyberpresse - 2002/09/16 Kyoto à la maison «Mieux choisir ses vacances: Deux familles planifient des vacances nautiques. La première s'installera dans un condo sur le bord d'un lac pour s'adonner à la motomarine et faire du ski nautique derrière son bateau à moteur. Ils ont besoin de deux véhicules pour se rendre à destination. Production totale de GES: 4105 kg. La seconde se rend à bord d'un seul véhicule au bord d'un autre lac. Elle s'installe pendant deux semaines dans un camping sur une île sauvage où elle s'est rendue en canot. Production totale de GES: 147 kg. Différence: 3958 kg, ou près de 1000 kg par personne. À vous de choisir!»

Le Devoir - 2002/10/02 Lettre: Lacs et bateaux à moteur

Le Devoir - 2002/09/09 L'après-sommet de Johannesburg chez nous


Dernière heure: une loi sur la protection des bassins hydrographiques nous arrive du Nouveau-Brunswick comme un cadeau du ciel!

Le «milieu estrien» se prononce!!!

Ce n'est plus seulement les représentants des groupes environnementaux qui font pression. Le Conseil Régional de Développement (CRD) de l'Estrie entre dans la danse, et revendique une politique de l'eau pour le Québec aussi avant-gardiste que la loi sur l'assainissement de l'eau du Nouveau-Brunswick.

Voir la résolution adoptée à l'unanimité, dans un extrait du procès-verbal de la réunion du conseil d’administration du CRD-Estrie le 3 octobre 2002

Le Devoir, édition du jeudi 19 septembre 2002
L'eau est toujours plus bleue dans le lac du voisin

Résumé de ce texte dans Le Reflet du lac du 19 octobre 2002

Dans La Tribune du 17 août 2002:

Un Nouveau-Brunswick versé dans l'art de protéger ses bassins versants

COMPRENDRE LA LOI: Guide d’interprétation du Décret de désignation du secteur protégé des bassins hydrographiques du Nouveau-Brunswick (document PDF vulgarisant cette loi)

 

Texte de la Loi sur l'Assainissement de l'Eau du Nouveau-Brunswick

(prenez note que les annexes sont très longues à charger dans le navigateur)

 

 

Affiche imprimable à découper/coller du bassin hydrographique du lac Spruce, en format PDF. Les zones A, B et C y sont délimitées, la prise d'eau indiquée

Communiqué de presse:

Dévoilement de la plus récente phase du Programme de protection des bassins hydrographiques, le 31 octobre 2001

Discours de la très honorable Madame Kim Jardine, Ministre de l'Environnement et des Gouvernements locaux du Nouveau-Brunswick, dans le format audio MP3

Extrait vidéo de la conférence de presse de Mme Jardine, en format QuickTime

 

En format Windows Media Player

 


Le CRE veut une politique de l'eau équivalente à celle du Nouveau-Brunswick - Dans La Tribune du 10 septembre 2002

Conseil d’administration du 5 septembre 2002

Résolution

La politique nationale de l’eau du Québec doit égaler les standards fixés par la Loi sur l’assainissement de l’eau du Nouveau-Brunswick

CONSIDÉRANT que le Ministre de l’Environnement et de l’Eau du Québec, Monsieur André Boisclair, s’apprête à dévoiler sa politique de l’eau cet automne;

CONSIDÉRANT que le Nouveau-Brunswick a mis en application le 1er novembre 2001 la deuxième phase de la Loi la plus avant-gardiste au Canada dans ce domaine, ayant pour objectif de protéger intégralement les bassins hydrographiques servant de réservoirs d’eau potable.

CONSIDÉRANT que selon la Loi sur l’assainissement de l’eau du Nouveau-Brunswick, les lacs et rivières, ainsi que leurs bassins versants, doivent bénéficier d’un statut particulier de protection, lorsqu’ils sont raccordés à un réseau public d’alimentation en eau potable.

CONSIDÉRANT que l’on devrait garantir aux Québécois le droit d’accéder à une eau potable d’aussi bonne qualité que celle des Néo-Brunswickois.

CONSIDÉRANT que les embarcations à moteur à essence, dont la très grande majorité ont recours à la technologie désuète du cycle à deux temps, rejettent de 20 à 30% de leur mélange d’essence et d’huile imbrûlé directement dans l’eau, selon l’Agence de la Protection de l’Environnement des États-Unis (EPA). À titre d’exemple, uniquement dans l’État du Vermont, ces moteurs rejettent dans l’eau plus de 500 000 gallons d’essence à chaque année.

CONSIDÉRANT que la Loi sur l’assainissement de l’eau du Nouveau-Brunswick interdit les embarcations à moteur sur 26 des 30 bassins hydrographiques protégés, et que sur les quatre autres les moteurs deux temps sont interdits, la puissance étant limitée à 10 chevaux pour des moteurs exclusivement à quatre temps.

CONSIDÉRANT que la recommandation #22 du rapport Boucher, sur la sécurité nautique et la qualité de vie sur les lacs et cours d'eau du Québec, stipule que:

«sur les lacs de moins de 1 Km2  et sur les lacs de moins de 4 Km2 servant de réservoir d’eau potable, les embarcations à moteur à essence soient interdites. Par ailleurs, les embarcations à moteur électrique de faible puissance seraient permises»

CONSIDÉRANT que le premier ministre du Canada, Monsieur Jean Chrétien vient d’annoncer son intention de ratifier le protocole de Kyoto, et que la mise en application de ce dernier exigera une réduction de l’utilisation des véhicules motorisés.

CONSIDÉRANT que cette Loi sur l’assainissement de l’eau du Nouveau-Brunswick ne concerne pas seulement la navigation, mais l’ensemble des activités à l’intérieur des bassins hydrographiques, divisés en trois zones. La zone A comprend tous les cours d’eau dans le bassin hydrographique. La zone tampon B est toute la superficie de terre située à moins de 75 mètres des rives des cours d’eau sources d’approvisionnement public en eau potable. Enfin la zone C définit la superficie terrestre jusqu’aux limites du bassin versant.

CONSIDÉRANT que selon la Loi sur l’assainissement de l’eau du Nouveau-Brunswick, l’aménagement d’un site d’enfouissement est interdit dans le bassin versant d’un plan d’eau servant de source d’approvisionnement public en eau potable. (Exemple lac Memphrémagog)

CONSIDÉRANT que le rapport Beauchamp, issu de la consultation sur la gestion de l’eau au Québec tenue en 1999 par le BAPE, favorise le concept de gestion de l’eau par bassin versant, et qu’il est maintenant l’heure de passer de la parole aux actes.

CONSIDÉRANT que le Québec doit augmenter la superficie des aires protégées de son territoire, dossier dans lequel nous avons du retard par rapport à nos voisins, et que la superficie des secteurs protégés des bassins hydrographiques du Nouveau-Brunswick atteint maintenant 4% du territoire de cette province.

 

Il est proposé par…Jean-Guy Dépôt………,

Appuyé par……Christiane Vanasse……,

de réclamer du Ministre de l’Environnement et de l’Eau du Québec, Monsieur André Boisclair, l’adoption d’une «Politique nationale de l’eau» aussi avant-gardiste que la «Loi sur l’assainissement de l’eau» du Nouveau-Brunswick.

Adoptée à l’unanimité


(Pour accéder à ma page d'introduction, cliquez ici)